RDC, quel président après Kabila ? Proclamation.

Updated: Apr 16, 2019


Sous toutes réserves, généralement quelconques...

Kabila doit partir. Cela ne fait aucun doute. Et il partira.

La question à se poser, c'est évidemment: et après ? Que fait-on ? Par qui va-t-on le remplacer ? Allons-nous déshabiller Barrabas pour habiller Judas l'Iscariot et vivre un autre enfer ?

Dans le présent article, pour le cas particulier de la RDC, nous nous proposons de passer en revue au travers du prisme des considérations philosophiques, voire métaphysiques, exposées antérieurement, les personnalités vues comme présidentiables. Pour se préserver à la fois de la dérive despotique des dernières décennies, et s'assurer que la tête choisie sera de nature à mener le navire de la nation à bon port.

Pour rappel, nous avons arrêté les critères suivants pour un président idéal de la République au pouvoir strictement symbolique et désigné par un sénat ou par une constituante voulue périodique: Sa noblesse de caractère, ses origines nationales, ses croyances religieuses, ses allégeances passées et présentes, son orientation sexuelle, sa santé mentale et émotionnelle, ses capacités intellectuelles, ses diplômes, ses réalisations personnelles, ses accomplissements, le caractère sain et équilibré de son foyer et de ses finances, son occupation actuelle lui garantissant un futur après la présidence, doivent être scrutés à la loupe.

Dans l'ordre alphabétique des noms des personnalités en vue:

Candidat n°1: DOKOLO Sindika


Noblesse de caractère: ............................................................8/10

Origines nationales: .................................................................5/10

Attachement à Dieu: ................................................................5/10

Allégeances passées et présentes: ........................................6/10

Orientation sexuelle: .............................................................10/10 Santé physique, mentale et émotionnelle: ...........................7/10

Capacités intellectuelles: .........................................................8/10

Diplômes: ...................................................................................8/10

Réalisations personnelles et accomplissements: .................7/10

Équilibre du foyer: ....................................................................6/10

Équilibre des finances: .............................................................7/10

Occupation actuelle: .................................................................8/10

Total: .......................................................................................85/120

Note: .....................................................................................70.83%

Application: .................................................................................TB Conduite: .....................................................................................AB

Sindika À LA LOUPE:

1. Noblesse de caractère

8/10

A priori, l'homme semble jouir d'une bonne présomption en la matière. La distance qu'il établit entre sa personne, ses projets politiques en RDC et le pouvoir angolais dont il est proche, témoigne d'une élégance qui frise le puritanisme des pays scandinaves dont il est en partie originaire. De telles origines sont clairement un plus pour lui dans la présente appréciation.

2. Origines nationales

Un doute prévaut. La note de 5/10 lui est attribuée.

Ses rapports exécrables avec le pouvoir en place poussent à nous interroger sur sa capacité à se déplacer à l'étranger avec un passeport congolais. La diversité nationale qu'il affiche - par une origine métissée et un mariage avec une épouse aux origines également multiples -, les exigences en terme de mobilité du monde des affaires où il évolue, portent à croire que l'homme dispose de plusieurs passeports. Ce qui le disqualifierait aux yeux de l'article 10 de la constitution.

Toutefois, au vu de la récente affaire Badibanga, il faut noter qu'étant de père congolais, une régularisation est envisageable. De ce point de vue, il serait pleinement éligible.

C'est l'occasion de lever une équivoque concernant une telle éligibilité qui n'impose plus que l'on soit de père et de mère zaïrois. Seul un parent est désormais requis d'avoir la nationalité congolaise d'origine.

Un point à l'avantage du candidat n°1. iI est le seul à se conformer à la legislation actuelle en matière d'attribution des noms. Cette législation a gardé les dispositions de la deuxième République sur la nécessité de puiser les noms dans le berceau de la culture congolaise pour établir une appellation. Les prénoms dits chrétiens et les noms étrangers à la culture congolaise ne sont pas conformes à la loi.

3. Attachement à Dieu

Une note de 5/10.

Son rapprochement avec l'église catholique qu'il mentionne régulièrement dans ses interventions augure d'un bon rapport à la Divinité. Même si l'Église catholique, comme institution et État, n'est pas un garant d'un attachement à une telle Divinité.

Toutefois, une incertitude ne peut être levée que sur des faits objectifs.

4. Allégeances passées et présentes

Une note de 6/10. Ses allégeances passées peuvent objectivement être questionnées compte tenu de ses relations avec les autorités de l'Angola et les tensions territoriales qui persistent entre ce pays et la RDC.

Ses relations avec l'Église catholique qui semble intimement associée à son mouvement citoyen posent également question. L'Église catholique étant elle même un État étranger, en l'occurrence le Vatican, on peut s'interroger objectivement sur l'impact de cette association sur les questions de souveraineté de la RDC.

5. Orientation sexuelle

Une note de 10/10.

L'homme semble bien marié avec une épouse à l'attrait physique indiscutable et indicateur d'un goût judicieux.

6. Santé physique, mentale et émotionnelle

Une note générique de 7/10 pour une apparence qui ne laisserait présager aucun élément suspect a priori. Le reste étant bien entendu du ressort des spécialistes, une présomption favorable est retenue.

7. Capacités intellectuelles

Une note de 8/10. Ses diverses interventions radio et autres internet, sans préjuger de la justesse de ses positions, témoignent généralement d'une pertinence notable.

8. Diplômes

Note: 8/10. Avec une formation en économie, en commerce et en langues à l'université Pierre-et-Marie-Curie, Paris VI, le candidat n°1 est bien diplômé.

9. Réalisations personnelles et accomplissements

Une note de 7/10.

L'homme est né dans une famille nantie qui a été, certes, privée d'une partie de ses biens par le régime de la deuxième République. Il est marié à une femme particulièrement riche. Cela pose la question des réalisations qui sont véritablement personnelles.

Cependant, la gestion qu'il semble faire de son capital, par ses accomplissements en matière de promotion et de protection de l'art africain au travers de sa fondation, est une preuve significative d'accomplissement.

10. Équilibre du foyer

Une note de 6/10. Les occupations indiscutablement prenantes du couple posent question quant à l'équilibre du couple et du foyer.

11. Équilibre des finances

Une note de 7/10.

À première vue, l'homme n'est clairement pas fauché. Même si la presse fait état de quelques soucis avec les nouvelles autorités angolaises sur les affaires dans lesquelles le candidat n°1 serait impliqué.

12. Occupation actuelle

Une note 8/10.

La vie bien remplie du candidat n°1 assure d'un futur incontestable après la présidence.

Observation:

L'organisation de son mouvement citoyen est quelque peu anecdotique. Elle manque d'efficacité et de présence. Elle semble être à la traîne des initiatives de l'Église catholique au cours desquelles les membres dudit mouvement citoyen choisissent d'apparaître revêtus des T-shirts du groupe, donnant ainsi une impression de figuration. Une impression qui aurait posé un problème sérieux de leadership si celui-ci était un critère retenu. Cependant, la nature symbolique de la fonction du chef de l'État qui a été considérée n'impose pas un tel critère.

Le leadership sera retenu pour le poste de premier ministre élu au suffrage universel qui devra être réservé à une femme par équité des genres.

Avec une note TB (Très Bien) et un comportement jugé acceptable qui, de par son attitude et ses interventions, lui vaut une note AB (Assez Bien) pour la conduite, le candidat est admissible à une candidature à la présidence de la République.

Candidat n°2: KABILA Kabange dit Joseph


Noblesse de caractère: ............................................................0/10

Origines nationales: .................................................................0/10

Attachement à Dieu: ................................................................0/10

Allégeances passées et présentes: ........................................2/10

Orientation sexuelle: ...............................................................5/10 Santé physique, mentale et émotionnelle: ...........................3/10

Capacités intellectuelles: .........................................................5/10

Diplômes: ...................................................................................4/10

Réalisations personnelles et accomplissements: .................9/10

Équilibre du foyer: ....................................................................4/10

Équilibre des finances: .............................................................0/10

Occupation actuelle: .................................................................5/10

Total: .......................................................................................37/120

Note: .....................................................................................30.83%

Application: ...................................................................................M Conduite: .......................................................................................M

Le Raïs À LA LOUPE:

1. Noblesse de caractère

Un zéro pointé.

Interrogé en 2007 sur le respect du nombre et de la durée des mandats, l'homme affirmait la main sur le cœur que la constitution était sacrée, qu'il ne la modifierait pas, qu'il fallait savoir partir...Allant jusqu'à donner sa parole d'officier.

Aux élections suivantes en 2011, il modifie l'article 71 de la constitution pour se tailler un scrutin à tour unique sans doute moins encombrant pour un passage en force.

Nous sommes en 2018, son mandat a pris fin depuis 2016. Aucune élection présidentielle, comme pourtant clairement prévue par la constitution, n'a eu lieu.

Parallèlement à cela, les membres de sa famille sont régulièrement pointés dans des scandales financiers multiples et variés où les actifs de l'État se confondent avec les propriétés privées de sa bande. Avec notamment son frère Zoé qui s'est découvert une vocation entrepreneuriale dans tous les secteurs juteux de l'économie où il ne manque pas de fourrer son nez pour tirer profit.

Cela va des télécoms aux passeports dits biométriques, sans oublier les permis de conduire, pour lesquels les citoyens congolais sont littéralement rançonnés pour le bénéfice direct des proches du "Raïs".

2. Origines nationales

0/10.

Un doute persiste quant à sa vraie filiation. L'ancien ministre des affaires étrangères de la Belgique, alors en poste, déclare que l'homme est un citoyen rwandais.

L'affirmation est d'une gravité extrême tant la nationalité rwandaise, indestructible, le bannit de facto de toute prétention à la nationalité congolaise, voulue exclusive. Et l'article 10 de la constitution n'autorise pas un étranger à la magistrature suprême de la RDC.

La source de l'information sur la citoyenneté rwandaise de KABILA n'étant pas seulement sûre, mais officielle de surcroît, un zéro pointé pour les origines nationales.

3. Attachement à Dieu

0/10.

L'Homme avait juré devant DIEU de respecter la constitution. Ce qui convient désormais de désigner comme les viols et les tentatives de viol de cette constitution depuis sa promulgation est presqu'un sport présidentiel. C'est à croire que l'homme travaille ses abdos et autres biceps avec la constitution de la RDC en s'abreuvant du sang des martyrs de ce pays qu'on ne compte plus.


De l'article 1 qui stipule que le français est la langue officielle - alors que l'homme s'évertue à s'exprimer en anglais au cours des rencontres officielles avec d'autres chefs d'État - à l'article 220 qui verrouille les dispositions vitales de la loi fondamentale - les assauts sur cette constitution par les caciques de la majorité présidentielle ne sont plus à compter.

4. Allégeances passées et présentes

2/10.

L'homme est régulièrement présenté comme un ancien soldat de l'armée rwandaise. Sa proximité avec l'actuel ministre de la défense du Rwanda, lui-même à une époque bombardé ni plus ni moins Chef d'état major de l'armée congolaise, suscite de sérieuses interrogations.

Il est vrai que l'homme est arrivé au Kongo dans les bagages de cette armée rwandaise.

Par ailleurs, des faits troublants dans la guerre de l'Est - où des informations sur les livraisons d'armes aux forces d'agression rwandaises et des manœuvres tactiques douteuses visant à favoriser l'ennemi - sont souvent rapportés.

Si ses allégeances passées ne font quasi pas de doute quant à leur nature trouble, ses allégeances présentes posent toujours question.


L'homme apparaît souvent souriant, voire riant aux éclats, en compagnie des présidents du Rwanda et de l'Ouganda, deux ennemis déclarés de la RDC.

On observe pendant ce temps que la condamnation de l'Ouganda à la CIJ depuis le 19 décembre 2005, qui s'évalue en milliards de dollars en faveur de la RDC, n'a jamais été suivie d'exécution à la suite d' un jeu de manœuvres dilatoires auquel la RDC s'est prêtée avec une étonnante diligence durant 11 ans... Obligeant la Cour à fixer au 6 février 2018 le délai pour le dépôt par les parties de leurs contre-mémoires sur les réparations dans l'affaire des activités armées sur le territoire congolais. KABILA peut-il quitter le pouvoir avant l'issue de cette procédure ? Quid de son parrain ougandais ? Le Rwanda de son côté, pour les mêmes combats qui l'ont impliqué en sol congolais, à Kisangani, contre l'Ouganda, n'a jamais été inquiété...

5. Orientation sexuelle

On note un étrange phénomène de l'éclosion de l'homosexualité en RDC depuis que KABILA est arrivé au pouvoir. Une singularité peu familière du substrat bantu de la RDC qui semble en revanche répandue au Rwanda. Là où, sans doute, pour des raisons liées aux problèmes de consanguinité dans la population, ce trouble de comportement prospère.


L'influence archétypale que ce président semble avoir sur l'ensemble de la population, notamment par rapport à d'autres traits de caractère développés par le citoyen congolais depuis son arrivée au pouvoir en 2001, incite à une prudence sur la note à attribuer. 5/10.

6. Santé physique, mentale et émotionnelle

3/10.

La santé physique de l'homme pose clairement problème. Le candidat n°2 à la candidature apparaît régulièrement dans un état faisant souvent transparaître une souffrance physique évidente. La santé mentale pose également problème. L'homme déclare à qui veut l'entendre qu'il mourra assassiné. Comme son père et son grand-père... En plus des paroles, la présentation, la gestuelle, le regard, etc, sans verser dans une psychanalyse académique, indiquent à n'importe quel individu doté d'un minimum d'observation que le sieur KABILA a un sérieux problème.


D'après Platon, les troubles et les tueries qui résultent de son pouvoir sont l'indication d'un trouble individuel qu'il imprime sur la nation.

7. Capacités intellectuelles

5/10.

L'homme pensait reconstruire le Kongo avec cinq chantiers en cinq ans avant de jeter l'éponge et de se lancer dans une révolution de la modernité imaginaire.


Les capacités intellectuelles semblent limitées par le manque de pertinence dans les idées et les discours, mais ne franchissent pas les bornes de la débilité mentale.

8. Diplômes

4/10.

Le parcours de l'homme est, à tout le moins qu'on puisse dire, flou. Très flou. Il est souvent fait mention d'une formation militaire en Chine.

Mais ses capacités d'officier restent marquées par la bataille de Pweto où il avait abandonné à l'ennemi rwandais armes et matériels de guerre nouvellement acquis au prix d'un endettement lourd pour la Républque...

9. Réalisations personnelles et accomplissements

9/10.

Un seul point à son actif.

La promulgation très tardive d'un code minier qui consacre un changement de paradigme dans l'exploitation des matières premières de la RDC pour une meilleure rentabilisation.

Si les explications du président du conseil d'administration de la Gecamines sont précises, ce code minier a vocation à changer la face de la RDC et même celle de l'humanité.

Jusque-là la part belle était faîte aux miniers qui faisaient valoir des capitaux - dont ils ne disposaient pas en réalité - vis-à-vis de l'État à qui ils faisaient comprendre que les ressources ne représentaient rien d'un point de vue financier. On avait beau disposer de tonnes d'or ou de cobalt, celles-ci ne figuraient nulle part dans les états financiers et ne pesaient pas dans la constitution des parts. Pendant ce temps, ces miniers pouvaient injecter des sommes d'argent empruntées aux banques dont le service de la dette était aux frais de la joint venture tandis que l'actionnaire majoritaire, en charge de la gestion, déclarait des pertes. De sorte que l'État ne pouvait bénéficier ni de dividende au travers de sa société actionnaire, ni des taxes destinées au fisc.

On peut s'interroger sur les motivations de l'homme et le temps qu'il met pour y parvenir, il n'en demeure pas moins que personne ne l'avait fait avant. Personne parmi les candidats considérés ne l'aurait probablement fait.. 10. Équilibre du foyer

4/10.


Le couple semble s'être débarrassé depuis belle lurette de ses alliances du marriage conclu avec pompe en juin 2006. Pendant ce temps, l'épouse présente des problèmes de santé inquiétants si l'on s'en tient à la perte de poids spectaculaire accompagnée d'un vieillissement étrange qu'elle affiche depuis quelques années. Le moins que l'on puisse dire c'est que cette dame ne semble pas très épanouie dans son ménage.

11. Équilibre des finances

0/10.

Un zéro pointé pour l'enrichissement incontestablement illicite. L'homme est associé à un nombre incalculable d'entreprises écrans dissimulant de montages financiers étourdissants.

Quand il lui est régulièrement rappelé, à tort ou à raison, qu'il a débarqué au Zaïre avec des bottes de jardinier en plastique .

12. Occupation actuelle

5/10.

L'occupation présidentielle actuelle du candidat n°2, loin d'être le gage voulu pour ne pas s'accrocher au pouvoir, devient précisément le problème qui l'incite à se maintenir au pouvoir. Même si une sortie apaisée du pouvoir reste toujours possible de manière à jouer en sa faveur pour son après-vie présidentielle.

Candidat n°3: Vital KAMERHE Lwa Kanyinginyi


Noblesse de caractère: ............................................................5/10

Origines nationales: .................................................................0/10

Attachement à Dieu: ................................................................5/10

Allégeances passées et présentes: ........................................5/10

Orientation sexuelle: ..............................................................10/10 Santé physique, mentale et émotionnelle: ...........................7/10

Capacités intellectuelles: .........................................................5/10

Diplômes: ...................................................................................6/10

Réalisations personnelles et accomplissements: .................4/10

Équilibre du foyer: ....................................................................4/10

Équilibre des finances: .............................................................5/10

Occupation actuelle: .................................................................4/10

Total: .......................................................................................60/120

Note: .....................................................................................50.00%

Application: ..................................................................................LD Conduite: ......................................................................................AB

Le Pacificateur À LA LOUPE:

1. Noblesse de caractère

L'homme est réputé pour ses volte-face spectaculaires dans ses alliances. Ce qui, au sein de la jeunesse activiste, lui a valu le surnom de «caméréon».

Les câbles diplomatiques Wikileaks révèlent que l'ensemble des diplomates occidentaux interrogés à son sujet le décrivent comme quelqu'un qui ment fréquemment.

2. Origines nationales

De lourds soupçons sur la nationalité pèsent sur le candidat n°3. L'homme est régulièrement présenté comme un sujet rwandais. Hélas, tous les efforts qu'il déploie ne réfutent pas les critiques objectives qu'on peut formuler à son égard.

En tête des critiques objectives, on a le fait que l'homme a un diplôme datant des années 80 où est repris le prénom «Vital». Une impossibilité légale à l'époque pour tout citoyen zaïrois dit...« authentique ». En effet, les prénoms étrangers sont bannis à l'époque pour les nationaux.

Un ancien conseiller de Tshisekedi atteste avoir rencontré Kamerhe et son oncle paternel rwandais en présence de Karegeya, l'ancien responsable de la sécurité de Kagame. Valentin Mubake affirme qu'au cours de cette rencontre Kamerhe s'exprimait en kinyarwanda.


Enfin, last but not least, le diable se cachant dans le détail, l'appellation aristocratique « Lwa Kanyinginyi » dont s'affuble Kamerhe fait malheureusement référence à la dynastie des rois Tutsi originaires de Kigali... Sachant que les noms sont d'une importance capitale dans la région et même dans le continent, ce détail n'est pas sans importance.

La nationalité rwandaise a ceci de particulier qu'elle est irréconciliablement incompatible avec la nationalité congolaise. La nationalité congolaise étant exclusive et celle du rwanda indestructible et automatiquement attribuée par filiation, il est impossible à une personne détenant la nationalité rwandaise de prétendre à la nationalité congolaise.

Or tout porte à croire que monsieur Kamerhe est d'origine rwandaise. À ce titre, l'acquisition de la nationalité congolaise lui est irrémédiablement impossible.

3. Attachement à Dieu

L'homme fait souvent référence à Dieu, mais une incertitude ne peut être levée que par des faits concrets.

4. Allégeances passées et présentes

A priori l'origine rwandaise, par une nationalité indestructible, pose clairement problème pour la magistrature suprême.

5. Orientation sexuelle

L'homme affiche un goût difficilement contestable pour le sexe opposé quand il va jusqu'à mettre sa réputation en jeu en se remariant avec l'ex d'une star du pays. Une dulcinée au charme incontestable qui vaut au candidat n°3 un 10/10 pour ce choix exquis et le risque encouru au nom de l'amour. Un feu de l'amour qui semble emporter le présidentiable au septième ciel comme en témoigne cette image pas très bantu, on se doit de le relever.


6. Santé physique, mentale et émotionnelle

Un 7/10 de la présomption favorable à défaut d'un avis médical autorisé.

7. Capacités intellectuelles

L'homme a publié en 2006 un livre où il explique le choix qu'il a porté sur KABILA. Un choix qui ne s'est pas seulement révélé mauvais, mais catastrophique...

En décembre 2010, lors d'un entretien sur Radio Okapi, il déclarera:

« Je suis venu dire à la population de Goma que j'avais menti en 2006. »


8. Diplômes

L'homme détient une licence en économie, mais présente des problèmes de diction qui posent question quant à l'authenticité du parcours académique. Outre la question de l'authenticité du document par rapport à l'identité controversée du présidentiable.

9. Réalisations personnelles et accomplissements

De son passage au parlement, on retiendra le moratoire qu'il a instauré sur la motion soulevée par monsieur Makila à propos des députés aux nationalités multiples. Initialement fixé à trois mois pour permettre aux députés indélicats de se mettre en ordre, ledit moratoire court toujours 11 ans après...

10. Équilibre du foyer

Si la nouvelle épouse du pacificateur affirme être épanouie depuis qu'elle a convolé en justes noces avec son présidentiable de mari, une famille recomposée à la tête du pays, avec une célébrité du showbiz, n'est pas ce qu'il y a de plus souhaitable comme archétype pour une nation.

11. Équilibre des finances

Il est accusé, selon un câble de Wikileaks, d'avoir bloqué en tant que président de l'assemblée des investigations l'impliquant dans une affaire de détournement important des fonds.

12. Occupation

L'homme opère actuellement comme un « leader » de parti politique. Un retour à son occupation de président de parti serait une rétrogradation. À ce titre, il n'offre pas suffisamment de garantie quant à sa volonté de quitter le pouvoir pour une occupation propre valorisante.

Candidat n°4: KATUMBI Chapwe dit Moïse


Noblesse de caractère: ............................................................6/10

Origines nationales: .................................................................5/10

Attachement à Dieu: ................................................................5/10

Allégeances passées et présentes: ........................................2/10

Orientation sexuelle: ...............................................................6/10 Santé physique, mentale et émotionnelle: ...........................7/10

Capacités intellectuelles: .........................................................5/10

Diplômes: ...................................................................................3/10

Réalisations personnelles et accomplissements: .................7/10

Équilibre du foyer: ....................................................................4/10

Équilibre des finances: .............................................................8/10

Occupation actuelle: .................................................................8/10

Total: .......................................................................................66/120

Note: .....................................................................................55.00%

Application: .................................................................................LD Conduite: .....................................................................................LD

Moïse À LA LOUPE:

1. Noblesse de caractère

L'homme a durant sa fonction de gouverneur fondé son action sur la charité des miniers pour bâtir des infrastructures publiques de la province. Si le caractère social de l'intention est louable, la démarche frise le rançonnement, et l'attitude dénote une mentalité de tiers-monde contraire à l'idéal de fierté recherché pour l'ensemble de la nation.

Le présidentiable a maille à partir avec de la justice en RDC. Ses proches familiaux seraient impliqués dans des scandales internationaux, d'après le Washington times. Cela va de l'escroquerie dans des affaires liées à des livraisons d'armes à la participation à des activités armées particulièrement meurtrières dans le cadre du RCD-Goma.

2. Origines nationales

De père grecque chypriote et de mère congolaise, la nationalité actuelle de ce candidat suscite des interrogations.

Par ailleurs, l'état exécrable de ses relations avec le pouvoir à Kinshasa pousse les observateurs à s'interroger sur sa capacité à se déplacer aux quatre coins de la planète avec un passeport congolais. Quand la plupart des capitales occidentales qu'il visite régulièrement exigent un passeport biométrique qui lui a été dernièrement refusé par Kinshasa au motif maintes fois déclaré que l'intéressé aurait la citoyenneté italienne.

Une citoyenneté à laquelle il aurait renoncé d'après des documents en circulation.

L'éventualité que le candidat ait effectué une démarche concluante de recouvrement de sa nationalité congolaise n'est pas claire.

5/10 pour l'incertitude.

3. Attachement à Dieu

L'homme bénéficie d'une présomption favorable du fait de sa proximité avec l'Église catholique dont il semble être un fervent fidèle au vu des initiatives d'actions citoyennes à caractère religieux qu'il a prises dans le passé.

Un doute naît cependant à cause des informations sur la disparition des jeunes activistes relégués au Katanga à l'époque où il était gouverneur.

4. Allégeances passées et présentes

L'homme a un attachement très particulier à Israël. Le rôle néfaste qu'a joué ce pays dans les guerres d'agression, le pillage et les massacres qu'a connus la RDC pose incontestablement problème.

Sa proximité avec l'Église catholique et l'État associé du Vatican agrave sa situation d'un point de vue de la souveraineté du pays.

5. Orientation sexuelle

Les origines grecques de ce candidat invitent à la prudence. Les grecques ayant des penchants sexuels universellement reconnus comme pas très « catholiques ».

6. Santé physique, mentale et émotionnelle

Une présomption favorable de 7/10 à confirmer par une expertise formelle.

7. Capacités intellectuelles

Le discours sur son projet, sa vision et même la diction laissent largement à désirer.

8. Diplômes

Le candidat ne justifie pas un niveau suffisant.

9. Réalisations personnelles et accomplissements

L'homme a été capable de belles prouesses comme président de son club de football. Un succès internationalement reconnu.

10. Équilibre du foyer

L'homme est marié à une étrangère qui serait proche du dictateur rwandais, Paul Kagame et de son épouse.

11. Équilibre des finances

L'homme jouit de grands moyens financiers. Il affirme être un self-made man. Cependant, des sources bien renseignées l'accusent d'avoir largement bénéficié de la contre-bande des matières premières et des abus dans des transactions avec la Gecamines par des surfacturations des produits et services fournis à cette dernière.

12. Occupation

Sa présente occupation d'entrepreneur nanti est susceptible de l'encourager à quitter le pouvoir le cas échéant.

Candidat n°5: MONSENGWO Pasinya dit Laurent


Noblesse de caractère: ..........................................................10/10

Origines nationales: ...............................................................10/10

Attachement à Dieu: ................................................................7/10

Allégeances passées et présentes: ........................................3/10

Orientation sexuelle: ...............................................................5/10 Santé physique, mentale et émotionnelle: ...........................7/10

Capacités intellectuelles: .........................................................9/10

Diplômes: ..................................................................................9/10

Réalisations personnelles et accomplissements: .................7/10

Équilibre du foyer: ....................................................................0/10

Équilibre des finances: .............................................................0/10

Occupation actuelle: .................................................................6/10

Total: .......................................................................................73/120

Note: .....................................................................................60.83%

Application: ...................................................................................B Conduite: ........................................................................................E

Ya Pasinya À LA LOUPE:

1. Noblesse de caractère

On peut reprocher à l'homme son rôle dans le sabordage des acquis de la Conférence nationale souveraine qui a conduit à la tristement célèbre troisième voie. Celle qui a consacré l'influence de Kengo au Kongo et l'a durablement installé aux affaires depuis bientôt une trentaine d'années.

Toutefois, sa probité et son intégrité semblent irréprochables.

2. Origines nationales

RAS

3. Attachement à Dieu

Présomption très favorable pour « l'homme de Dieu ».

4. Allégeances passées et présentes

Son appartenance à l'Église catholique et ses hautes fonctions au sein de l'État du Vatican posent indiscutablement problème quant la souveraineté de la République.

5. Orientation sexuelle

La vocation de prêtre catholique, compte tenu de la réputation largement documentée que traîne l'Église et le Vatican dont il est un membre influent, impose un doute objectif.

6. Santé physique, mentale et émotionnelle

Une présomption favorable.

7. Capacités intellectuelles

Avec une maîtrise de 16 langues parlées, mortes ou vivantes, l'homme est une éminence grise incontestée.

8. Diplômes

Premier africain à décrocher un doctorat en études bibliques de l'Institut biblique pontifical de Jérusalem, l'homme est très bien diplômé.

9. Réalisations personnelles et accomplissements

L'homme a conduit avec brio les travaux de la Conférence nationale souveraine en 1992.

10. Équilibre du foyer

Le sacerdoce et le serment associé de chasteté nuit gravement à ce critère d'éligibilité en termes d'archétype pour la nation.

11. Équilibre des finances

Pire que la chasteté, la pauvreté dont a fait vœu ce prêtre n'est pas ce qu'il y a de plus souhaitable comme archétype pour la nation. Un vrai poison.

12. Occupation

Son occupation actuelle étant suffisamment valorisante pour l'inciter à quitter le pouvoir, une présomption favorable devrait être de mise. Cependant, une incertitude demeure quant à sa capacité à garder cette occupation ou à la recouvrer le cas échéant.

Candidat n°6: Denis MUKWEGE MUKENGERE


Noblesse de caractère: ............................................................9/10

Origines nationales: .................................................................5/10

Attachement à Dieu: ................................................................7/10

Allégeances passées et présentes: ........................................6/10

Orientation sexuelle: ...............................................................7/10 Santé physique, mentale et émotionnelle: ...........................8/10

Capacités intellectuelles: .........................................................8/10

Diplômes: ...................................................................................7/10

Réalisations personnelles et accomplissements: .................8/10

Équilibre du foyer: ....................................................................6/10

Équilibre des finances: .............................................................7/10

Occupation actuelle: .................................................................8/10

Total: .......................................................................................86/120

Note: .....................................................................................71.67%

Application: ..................................................................................TB Conduite: .......................................................................................TB

Denis À LA LOUPE:

1. Noblesse de caractère

L'homme est reconnu pour le courage et le dévouement dans son travail de médecin pour le traitement des femmes victimes d'atrocités sexuelles infligées par les armées étrangères et leurs associés congolais.

2. Origines nationales

L'appellation est une question centrale dans l'identification des congolais.

Celle du Dr Mkwege semble sujette à caution.

Du kinyarwanda et du kirundi, mukwege, «tire-le», et mukengere du verbe kukengera signifiant « manque-lui de respect » dans le cas particulier du kirundi, alors qu'au Rwanda, c'est gusuzugura qui s'emploierait à la place, les noms du Dr Mkukwege semblent renvoyer vers l'est de la RDC et le Burundi selon toute vraisemblance.

Dans le cas particulier où l'origine de ces noms serait rwandaise, ce présidentiable n'a aucune chance de postuler. Compte tenu des législations irrémédiablement incompatibles entre la RDC et le Rwanda sur la question de la nationalité.

3. Attachement à Dieu

Une présomption très favorable pour ce fils de pasteur et « ses fruits de l'esprit » incontestables.

4. Allégeances passées et présentes

L'homme a été largement primé par diverses organisations pour son travail réalisé pour les victimes de la guerre en RDC. Hélas, à la tête de certaines de ces organisations, des auteurs présumés des crimes commis à l'endroit de ses patientes trônent impécablement.

Il s'agit ici, entre autres, des Clintons ou encore des Saxe-Cobourg Gotha. Il est incontestable que ces deux familles totalisent à elles seules plus de vingt millions de morts en RDC. Pour le premier génocide de Léopold II et celui qui a vu le jour sous l'administration Clinton et qui se poursuit jusqu'à ce jour. Lire à ce sujet, notre autre article.

5. Orientation sexuelle

Une présomption favorable pour le mari et le père de famille.

6. Santé physique, mentale et émotionnelle

Une présomption très favorable pour le médecin.

7. Capacités intellectuelles

Le présidentiable tient un discours politique intellectuellement acceptable. Il est l'auteur d'un livre intitulé Panzi. Du nom de sa fondation.

8. Diplômes

Diplômé d'Angers, le présidentiable est bien diplômé.

9. Réalisations personnelles et accomplissements

Sa fondation Panzi pour les soins apportés aux victimes d'atrocités sexuelles mérite une fière chandèle.

10. Équilibre du foyer

Le caractère indiscutablement prenant de son travail de gynécologue pose problème pour l'équilibre recherché du foyer comme archétype national.

11. Équilibre des finances

Une présomption favorable au vu de la santé de sa fondation.

12. Occupation

Une présomption très favorable du fait de sa fondation qui ne manquera pas de l'occuper en diverses qualités après la présidence.

Candidat n°7: NGBANDA Nzambo dit Honoré


Noblesse de caractère: ............................................................9/10

Origines nationales: ...............................................................10/10

Attachement à Dieu: ................................................................7/10

Allégeances passées et présentes: ........................................9/10

Orientation sexuelle: ...............................................................6/10 Santé physique, mentale et émotionnelle: ...........................7/10

Capacités intellectuelles: .........................................................9/10

Diplômes: ...................................................................................8/10

Réalisations personnelles et accomplissements: .................9/10

Équilibre du foyer: ....................................................................8/10

Équilibre des finances: .............................................................6/10

Occupation actuelle: .................................................................8/10

Total: .......................................................................................96/120

Note: .....................................................................................80.00%

Application: ...................................................................................E Conduite: .......................................................................................B

Moto wa Yambo À LA LOUPE:

1. Noblesse de caractère

L'homme a refusé toute collaboration avec le pouvoir d'occupation occidental avec ses valets rwandais. En effet, lorsqu'il s'est vu proposé par la CIA de prendre le pouvoir à l'arrivée des rwandais, le présidentiable a reservé une fin de nom recevoir à une telle sollicitation. Faisant preuve d'une clairvoyance sur une question aux ramifications étendues et aux racines profondes qu'il n'était pas aisé à l'époque de détecter.

Il est vrai que le candidat n°...007 a démontré par la suite qu'il était extrêmement bien renseigné...

2. Origines nationales

RAS.

3. Attachement à Dieu

In tempore non suspecto, l'homme semble avoir reçu un appel au « ministère » comme « serviteur » de Dieu en qualité de pasteur.

Une présomption très favorable pour l'homme de Dieu aux dons prophétiques de

l'esprit incontestables.

4. Allégeances passées et présentes

Si l'attachement à Dieu est un critère favorable, l'attachement à une religion organisée pose le problème de la laïcité de la République, et même de sa souveraineté. Car, toutes les religions organisées se trouvent être d'obédience étrangère.

Dans le cas particulier des mouvements évangéliques, il faut craindre de voir s'installer en plus une forme particulièrement nocive d'ignorance et d'intolérance dans le pays. Avec comme toile de fond, une dictature des pasteurs plus « illuminés » qu'éclairés.

En dehors de ces considérations, l'homme ne semble pas être à la botte des puissances occidentales qu'il dénonce courageusement dans ses interventions et ses publications.

5. Orientation sexuelle

L'homme a été trouvé sur cette photo arborant une cravate aux accents de rose, dans une chemise rose...

Sa qualité d'homme dit de Dieu légitimement marié lui octroie, cependant, un bénéfice du doute.

6. Santé physique, mentale et émotionnelle

Une présomption favorable.

7. Capacités intellectuelles

Platon ne pouvait pas rêver de mieux pour la tête de la cité.

Philosophe de formation, l'homme est auteur de plusieurs livres révélant un courage intellectuel certain tant il n'hésite pas à faire l'autocritique de ses années aux affaires de l'État. Ancien responsable des renseignements, on peut le détester pour diverses raisons, et sans doute à juste titre, mais on ne peut pas dire qu'il est con.

8. Diplômes

L'homme est diplômé de Philosophie de l'Université de Lovanium, autres fois pôle d'excellence pour l'ensemble du continent, aujourd'hui réduite à un dépotoir d'immondices.

En partie, en héritage des personnes appartenant à la génération de ce candidat qui semblent avoir tout reçu de l'occupation coloniale pour ne laisser derrière eux qu'une terre brûlée. Au propre comme au figuré.

9. Réalisations personnelles et accomplissements

L'homme est à l'initiative d'un mouvement d'éveil patriotique qui fera sans doute date dans l'histoire de la RDC.

10. Équilibre du foyer

L'homme ne semble pas avoir une localisation claire. Des circonstances atténuantes peuvent lui être reconnues.

11. Équilibre des finances

Sa capacité à mobiliser des finances pour matérialiser ses idées révolutionnaires laisse quelque peu à désirer tant on a parfois le sentiment que l'homme et son mouvement versent parfois dans la posture et la gesticulation.

12. Occupation

L'homme est un auteur avec une expertise incontestable en matière de relations internationales et de sécurité. Au minimum, après la présidence, il pourra trouver sans difficulté une vie dans le consulting au travers d'une fondation qu'il ne manquera pas de créer.

Candidat n°8: TSHISEKEDI Tshilombo dit Félix


Noblesse de caractère: ............................................................1/10

Origines nationales: .................................................................8/10

Attachement à Dieu: ................................................................5/10

Allégeances passées et présentes: ........................................5/10

Orientation sexuelle: ...............................................................5/10 Santé physique, mentale et émotionnelle: ...........................5/10

Capacités intellectuelles: .........................................................5/10

Diplômes: ...................................................................................3/10

Réalisations personnelles et accomplissements: .................1/10

Équilibre du foyer: ....................................................................8/10

Équilibre des finances: .............................................................4/10

Occupation actuelle: .................................................................3/10

Total: .......................................................................................53/120

Note: .....................................................................................44.17%

Application: ...................................................................................M Conduite: .......................................................................................LD

Tshilombo À LA LOUPE:

1. Noblesse de caractère

D'après Valentin Mubake, conseiller proche d'Étienne Tshisekedi, Félix Tshilombo a rencontré secrètement Kabila pour solliciter une nomination au poste de premier ministre tandis que ce dernier s'attendait à une discussion concernant les obsèques de son père, Étienne Tshisekedi.


D'après le secrétaire général de l'UDPS, Kabund wa Kabund, Étienne Tshisekedi avait désigné Mubake pour être présenté comme premier ministre. Avant de mourir quelques jours plus tard dans des circonstances qui restent encore à élucider.


Le sieur Tshisekedi Tshilombo semble manifester une boulimie particulièrement vorace lorsqu'il s'agit des « responsabilités » politiques. En effet, l'homme est candidat à tout ce qui bouge. Il veut être ministre des affaires étrangères, premier ministre, président de la république, secrétaire général du parti, président du parti, président du rassemblement des partis de sa mouvance, et sans doute président de sa plateforme électorale en gestation, etc.

Une liste de son cabinet a été publiée récemment dans la presse. On note un fait extrêmement troublant. La quasi totalité des membres de ce cabinet sont aussi des membres de sa tribu...

2. Origines nationales

RAS.

3. Attachement à Dieu

RAS.

4. Allégeances passées et présentes

RAS.

5. Orientation sexuelle

RAS.

6. Santé physique, mentale et émotionnelle

RAS.

7. Capacités intellectuelles

RAS.

8. Diplômes

RAS.

9. Réalisations personnelles et accomplissements

RAS.

10. Équilibre du foyer

RAS.

11. Équilibre des finances

RAS.

12. Occupation

RAS.

__________________________________________________________________________________

Conclusion

Dans notre dernier article, nous avons brossé le portrait d'un président de la République pour le Kongo. Nous sommes partis du constat sur le lien métaphysique qui semble exister entre le caractère de la personne au sommet de l'État et l'état des citoyens qui reproduisent les traits de caractère d'un tel individu.

Nous nous sommes appuyés en cela sur les idées de Platon dans La République. Les enseignements des dernières décennies qui ont conduit à la dérive monarchique des républiques africaines ont été également tirés. L'inadéquation du modèle occidental de démocratie à la fois par une reproduction aveugle et un vice intrinsèque de ce modèle ont été épinglés.

En ce sens, l'absence de l'élément essentiel de la vertu nécessaire, selon Montesquieu, à la réussite d'un modèle démocratique n'est pas pris en compte par les africains dans la reproduction aveugle des textes occidentaux. Des modèles occidentaux eux-mêmes incapables de présenter un tel impératif de la vertu dès lors qu'elle est incarnée par une appréhension caucasienne fondamentalement biaisée de la Justice. D'après les réflexions de Socrate.

Nous faisons le constat qu'il s'installe à la tête des républiques africaines une démence qui, combinée à l'inadéquation des textes servilement copiés, conduit à la démence généralisée qui prévaut aujourd'hui en Afrique.

Une mise en place des mécanismes au sein de la cité noire permettant la manifestation de la vertu est plus que nécessaire. En plus de l'éducation, la Justice est à notre sens l'élément central dans la manifestation d'une telle vertu. Une référence à des valeurs ancestrales inspirées de l'Égypte antique, comme source naturelle de la vertu par une restauration du Sacré dans le système légal et un arrimage de la nation à la Divinité, est la voie incontournable pour remettre le continent africain et le monde noir en général sur les rails de la raison.

Un tel arrimage à la Divinité est loin d'être une simple vue de l'esprit. La pensée philosophique grecque à l'origine du modèle que les africains reproduisent servilement fait une part importante à la sorcellerie d'après Socrate. Dans le but supposé d'éprouver l'élite destinée au pouvoir au travers des maléfices divers et variés...

Par ailleurs cette pensée se développe dans un contexte religieux soutenu où des rites sont pratiqués en l'honneur des dieux de l'Olympe associés à la vie de la cité.

Force est de constater que le modèle occidental que les africains s'approprient semble être une coquille vide dont ils ne maîtrisent ni les tenants ni les aboutissants. Un jeu dont ils n'ont aucune idée des règles.

Ce, alors même que ce modèle ne fournit aucun résultat depuis des décennies qu'on essaie de l'adopter, alors qu'il réclame sans cesse le sang de la population.

Comme l'avait si bien déclaré monsieur Matanda dans une de ses interventions sur internet, la politique, c'est de la sorcellerie... Il est donc temps de prendre ce taureau par ses cornes.

La démence à la tête de la cité noire que nous avons fustigée dans l'article susmentionné, c'est aussi celle d'un peuple qui persiste à reproduire les mêmes recettes d'année en année en espérant des résultats différents.

Bukoko Ikoki,

Citoyen ordinaire


_____________________________________

As of Christ, we do not accuse. Neither do we judge, nor condemn. We do not stone. We do not curse. We bless our enemies and persecutors. While we let the dead bury their own dead, as we pick up our Cross, we revive our loved ones from lethal errors.


#Profil #Candidats #Président #Kongo #RDC #Dokolo #Kabila #Mosengwo #Katumbi #Mukwege #Ngbanda #Tshilombo #kamerhe #Élections

© 2017-2020 by Bushabola Opinion.
Copie et large diffusion libres.